Home > Actualités > Le ministre Soodhun à cheval
showkutally soodhun

Le ministre Soodhun à cheval

On n’a jamais que la liberté qu’on se donne *

Qu’il défende une cause en tant que syndicaliste, qu’il agisse comme un virevoltant député de l’opposition parlementaire (il était l’orateur principal lors d’une manifestation illégale devant les locaux de Radio One le 2 mai 2009), qu’il dirige un ministère en tant que ministre du gouvernement,  Showkutally Soodhun aime être à cheval pour faire des déclarations tonitruantes, monter au créneau pour des coups d’éclats, pour faire  son “show” afin d’être dans le lime-light.

Qui ne se souvient de ses remarques concernant la route de Mon Choisy lorsque le portefeuille du ministère du Logement et des Terres lui a été confié? D’après Le Mauricien du 22 janvier 2015 il avait donné un mois à l’hôtel Tarisa Resorts pour enlever les obstructions afin que les travaux puissent être enclenchés. Sous le gouvernement précédent cette route qui longe la plage avait été déviée pour faire de la place pour ce complexe hôtelier appartenant à un proche de Navin Ramgoolam. Des années après leur prise de pouvoir le gouvernement lépep n’a pu restituer cette portion de la route à… lépep. Tarisa Resorts y est toujours solidement implanté et le citoyen lambda est obligé de faire un grand écart pour contourner ce complexe hôtelier, afin de pouvoir atteindre la plage publique. Et dire que le ministre du Logement et des Terres, aussitôt en poste, avait promis de faire rouvrir cette route au grand public dans le plus bref délai!

Non seulement ce ministre n’a pas tenu parole en ce qui concerne Mon Choisy, mais il a aussi eu l’outrecuidance de clamer haut et fort que le projet hôtelier sur la plage de La Cambuse devrait se faire, coûte que coûte. Que les Mauriciens perdent une des dernières plages publiques encore quasiment vierges, que des dunes millénaires soient irréversiblement dégradées, que le parc marin de Blue Bay soit irrémédiablement affecté –– tout cela lui importe peu!

Cet honorable  ministre s’est même emporté contre la compagnie d’aviation nationale. “C’est dégradant de voyager sur Air Mauritius” a-t-il dit, et il a fait une déclaration à la presse à ce sujet. Même si ce qu’avance Showkutally Soodhun  soit vrai, il aurait dû faire preuve de plus de tact et de considération  – surtout en tant que vice Premier ministre et numéro 4 du gouvernement. Il aurait pu, par exemple, convoquer une réunion avec l’état major d’Air Mauritius afin de faire part de ses doléances aux problèmes existants.

Certains de nos amis, membres du personnel d’Air Mauritius, estiment que c’est inadmissible que ce ministre fustige leur compagnie mais ne se fait pas accompagner d’un seul membre du ‘Board’ d’Air Mauritius lors de pourparlers avec Emirates Airlines! Anguille sous roche?  Nos interlocuteurs ajoutent qu’ils frémissent rien qu’en pensant à ce que ce vice Premier ministre de la République de Maurice puisse bien déverser comme balivernes et autres fariboles quand il se met à cheval. Comme exemple, d’après Le Mauricien du 2 octobre 2015, il aurait demandé aux directeurs d’Emirates de « pran ou avion aller » si des travailleurs mauriciens ne sont pas employés!

Récemment il y a eu les menaces de mort qu’a proférées le VPM Showkutally Soodhun à l’encontre  de Xavier-Luc Duval,  le leader de l’Opposition. Ce dernier a déclaré que “l’intention derrière était de soulever une bagarre communale.”  (Week-End du dimanche 30 juillet 2017, page 7).

Nous estimons que cela doit être pris très au sérieux par le Premier ministre s’il veut vraiment mener le pays à bon port….

 

RAFAL (Royals & Friends Action Line)

 

*Alexandre Jardin, Mes trois zèbres (Editions Grasset, 2013)

 

About admin

The Admin of ActionDirek.com