Home > Culture > 153e anniversaire de la mort du Bienheureux Jacques Désiré Laval

153e anniversaire de la mort du Bienheureux Jacques Désiré Laval

Les Mauriciens célèbrent le 153e anniversaire de la mort du Bienheureux Jacques Désiré Laval, apôtre de l’Ile Maurice. Comme chaque année, des milliers de Mauriciens, de toutes confessions religieuses, se sont rendus en pèlerinage à Sainte-Croix les 8 et 9 septembre pour rendre hommage à celui qui a été surnommé le « Saint de l’Ile Maurice ». Le thème de cette année est : « Per Laval dir Zezi ouver mo lizie » dans le contexte d’aujourd’hui. Jacques-Désiré Laval est toujours vénéré à l’Ile Maurice et ceux de là-bas actuellement en France se réunissent chaque année à Pinterville avec bien des chrétiens normands pour le prier et demander son intercession. La diaspora mauricienne en Australie, en France, au Canada, partout dans le monde célèbrent la mort de père Laval

 

Jacques-Désiré Laval naquit le 18 septembre, il devint médecin en août 1830. Il entre alors au séminaire de Saint-Sulpice à Paris et sera ordonné prêtre le 22 décembre 1838. A partir de janvier 1839, il se retrouvera Curé à Pinterville durant 2 ans. Là encore, un autre appel se fit entendre : devenir missionnaire au loin. Il se fait religieux dans la Congrégation du Saint-Esprit et ce fut l’île Maurice, quelque peu perdue dans l’océan Indien, qui l’accueillit en septembre 1841.

L’esclavage vient d’être aboli ; mais les libertés accordées désorientent les ex-esclaves qui se sentent abandonnés. Le Père Laval va les traiter comme ses frères, leur rendant la dignité d’homme. Il apprend leur langue et rédige pour eux un catéchisme en créole. Il les soigne, forme des familles et les regroupe en communautés chrétiennes en les enrichissant petit à petit des sacrements de baptême, d’Eucharistie, de mariage et en leur recommandant la prière à Marie.

Peu à peu, l’humble missionnaire devient l’Apôtre des Mauriciens sans différence pour les races et les religions si diverses en cette île, ce qui fera dire «  que si la religion divise, la sainteté unit. » Pour en arriver là, il lui faudra une foi profonde aux limites du courage et de l’abnégation, tendu dans l’Amour de Dieu et du prochain, disant tout simplement :

 

Epuisé par tant de labeurs, il fermera les yeux à ce monde le 9 septembre 1864 à 9 800 km de son pays natal pour les ouvrir dans l’Eternité. En avril 1979 à Rome, Jacques-Désiré Laval est déclaré Bienheureux (personne dont l’Église catholique reconnaît, par la béatification, la perfection chrétienne en autorisant qu’on lui rende un culte local) par le Pape Jean-Paul II.

 

La béatification du Père Laval fut une grande joie pour les Mauriciens, même si ces derniers avaient depuis longtemps réglé la question de son éventuelle sainteté. La cérémonie de béatification eut lieu le dimanche 29 avril 1979 à 9h30, en la Basilique de Saint-Pierre de Rome et en présence de plus de vingt cardinaux, trente évêques et d’une grande foule, parmi laquelle étaient présents de nombreux Mauriciens et Normands.

 

Le pape Jean-Paul II prononça une homélie, par laquelle il indiqua officiellement le rôle spirituel tenu par le Bienheureux Jacques-Désiré Laval. Que le Bienheureux Laval soit aussi la fierté, l’idéal et le protecteur de la communauté chrétienne de l’île Maurice, si dynamique aujourd’hui et de tous les Mauriciens !
 

 

 

 

About admin

The Admin of ActionDirek.com