Home > News > Mercato politique – La configuration changera d’ici rentrée parlementaire

Mercato politique – La configuration changera d’ici rentrée parlementaire

La configuration changera d’ici rentrée parlementaire

 

Un transfuge est une personne qui abandonne son parti politique pour se joindre à un parti adverse. Le terme est le plus souvent utilisé pour désigner un député, qui se rallie à un autre parti en cours de mandat le plus souvent celui qui quitte son parti pour rejoindre le gouvernement.  Raj Mathur, professeur en Science politique, disait : « celui qui quitte l’opposition pour aller au gouvernement, car l’élément déterminant est l’attrait du pouvoir, avec la perspective d’avantages matériels tels qu’un poste ministériel, des emplois pour les neveux et nièces… » Alors comment nomme-t-on ceux qui quittent la barque… C’est inhabituel de voir des députés quitter le gouvernement pour l’opposition. Techniquement, ce gouvernement a plus de deux ans pour diriger le peu, et d’ici-là, c’est presque certain, il subira des secousses et des défections. D’ordinaire, il est plus difficile de maintenir la cohésion à la fin d’un mandat, car, il n’y a rien à offrir si ce n’est que des incertitudes.

L’alliance Lepep qui avait remporté les élections de 2014 hauts la main, risque de souffrir d’une hémorragie certaine au fur et à mesure que l’échéance électorale approche. On peut plus parler de cette alliance Lepep qui avait remporté les élections, il y a eu plusieurs défections comme celles de PMSD qui était un allié important, Roshi Badhain a plié bagage et maintenant, Danielle Selvon avait quitté le MSM pour siéger en indépendante, puis s’est jointe au MMM. Aneerood Jugnauth a quitté son poste de Premier ministre.

 

Sans doute, le mercato politique est déjà enclenché, ce que tout politicien rêve c’est de se positionner pour garantir un ticket, et être placé dans une circonscription ou au moins à la portée. Le gouvernement entame dans 3 mois, sa troisième année au pouvoir, devant l’impopularité grandissante du gouvernement, l’opposition attire plus avec en prime la confirmation d’un ticket. Le Premier ministre joue quitte ou double sur les développements à venir.

 

Pour le MSM, l’hémorragie a commencé par le départ de Koomaren Chetty pour le PMSD, une façon pour lui d’avoir un ticket au No. 6, Grand Baie Poudre d’or, un endroit qu’il connaît bien. Rappelons que l’ancien Chief Executive Officer de Business Parks Mauritius Limited et de Landscope Mauritius était candidat malchanceux de l’alliance Lepep au No. 18.

 

Depuis le samedi 16 septembre, le MMM compte deux nouvelles adhérentes :  Danielle Selvon et de Sheila Bunwaree. Danielle Selvon, ancienne députée de l’alliance Lepep au No. 1 va intégrer le comité régional de la circonscription Grand-Baie–Poudre-d’Or (n°6), ce qui laisse comprendre qu’elle ira cette région. Sheila Bunwaree qui avait démissionné du Muvman Liberater, avant les élections, va rejoindre le régional No.20, Beau-Bassin–Petite-Rivière. Pour le moment, les deux nouvelles recrues ne vont pas joindre les instances du parti. Deux femmes de caractères fortes, deux éléments qui devront apporter un nouveau souffle au MMM. En même temps, rien n’est dit si elles vont pouvoir plier à la discipline du parti, voire au diktat du leader du parti. Danielle Selvon espère pouvoir apporter sa contribution aux efforts du parti “pour tirer notre pays du bourbier où l’alliance Lepep l’a mené ». Parlant de son ancien parti, elle trouve que. «Le MSM n’a pas tenu ses promesses électorales.» Quelle sera sa position si le MMM décide de s’allier au MSM, et dans ce cas de figure, on voit mal Pravind Jugnauth accepter sa candidature.

 

Ces derniers temps, il était beaucoup question que Sangeet Fowdar abandonne le navire du gouvernement, Ses nombreuses prises de positions embarrassantes pour le gouvernement et sa présence au côté d’Anil Bachoo, figure proue du Parti travailliste laissait supposer qu’il allait faire le grand saut. Certains disent que le gouvernement compte lui offrir un poste pour le calmer. Dans la circonscription No. 9, Flacq/Bon-Accueil, on pense déjà au trio d’Anil Bachoo, Dhiraj Khamajeet, Sangeet Fowdar.

 

Bashir Jahangeer du MSM a toujours été très critique envers Ivan Collendavelloo est supposément courtisé par le PMSD. Encore une fois, on ne sait pas s’il aura le courage de faire le saut. En tout cas, d’ici la rentrée parlementaire prévue du 24 octobre, qui sait combien la configuration de nos députés au Parlement risque d’être chamboulée.

En tout cas, pour la rentrée parlementaire du 24 octobre prochain, le MMM comptera un nouveau député en la personne de Danielle Selvon.

 

Voici la position actuelle au parlement.

 

MSM : 32
ML : 7

PMSD : 11

 

MMM : 7
P Tr : 4
MP : 2
Indépendants : 4

 

 

 

About admin

The Admin of ActionDirek.com