Home > Faits Divers > La route continue à faire des victimes, cette fois-ci, un nourrisson de 10 jours y laisse la vie

La route continue à faire des victimes, cette fois-ci, un nourrisson de 10 jours y laisse la vie

A plus de deux mois de la fin de l’année, la route continue à faire des victimes. Un bébé de 10 jours a été victime d’un terrible accident. En fait, ils étaient neuf personnes, dont un nourrisson dans une voiture pour une petite promenade en famille sur la plage du Morne. L’accident est survenu sur le chemin du retour. Il semblerait que le conducteur, âgé de 22 ans, ait «perdu le contrôle de son véhicule » après l’éclatement d’un pneu. Il déclare qu’en évitant un accident, il a heurté un arbre. Dans la voiture, il y avait un autre bébé de dix mois, qui a été admis à l’unité des soins intensifs, de même que deux enfants âgés de 2 et 3 ans, actuellement hospitalisés. Les parents ne savaient pas comment annoncer cette triste nouvelle à la maman.  L’alcootest pratiqué sur le jeune homme s’est avéré négatif. Mais il a été mis en arrestation et il devra faire face à une accusation provisoire d’homicide involontaire.

 

Autre décès survenu sur nos routes, celui de Even Ramsamy, 20 ans qui était admis au soin intensif à l’ICU de l’hôpital du Nord après un accident à Piton depuis samedi. La moto du jeune homme a été percutée par une fourgonnette. Le conducteur, un superviseur de 35 ans, aurait tout fait pour éviter la collision. La police de Piton enquête pour tirer au clair cette affaire.

Autre triste nouvelle concernant Oomesh Sharma, le piéton fauché par une voiture sur la route Palma, à Pierrefonds. Il a rendu l’âme le dimanche 15 octobre. La police de Bambous qui enquête sur cette affaire, tente d’établir l’identité du piéton qui a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria, après l’accident pour une autopsie. Selon le conducteur, le piéton marchait au milieu de la route qui était très sombre. L’alcootest pratiqué sur lui s’est avéré négatif.

 

Porté manquant depuis le dimanche 15 octobre, Poubarlen Seeneevassen, 23 ans, un habitant de Batimarais, a été retrouvé dans un champ de cannes par la police de Plaine Magnien. Le corps de cet habitant de Batimarais était sur le siège arrière de sa voiture. Poubarlen Seeneevassen avait quitté pour assister à une cérémonie religieuse, il disait qu’il ne savait pas quand il allait retourner. Et depuis aucune nouvelle de lui. Sa famille a essayé en vain de le joindre sur son portable. Barlen Seeneevassen a été aperçu pour la dernière fois dimanche, aux environs de résidence Barkly. La police mène son enquête pour éclaircir le mystère et pour savoir si Poubarlen Seeneevassen a été victime de foul play. Une autopsie a été pratiquée pour déterminer les circonstances exactes de son décès.

About Redaction