Home > Actualités > Rachat des casinos : une compagnie sud-africaine en pole position

Rachat des casinos : une compagnie sud-africaine en pole position

La privatisation des Casino sera une réalité dans les jours à venir. Déjà, une compagnie sud-africaine spécialisée des maisons des jeux, aurait fait une offre de rachat au gouvernement après avoir pris connaissance de la situation difficile des casinos (Domaine les Pailles, Curepipe, Caudan, et Grand-Baie) faite par le gouvernement dans le budget 2017-2018.

Toutefois, la State Investment Corporation (SIC), qui gère les casinos, se dit ne pas être informé d’aucune demande ». Raja Pillay ancien consultant des casinos a été approché par plusieurs compagnies qui voulaient prendre le contrôle des casinos. Mais seulement la compagnie sud-africaine qui lui a mandaté officiellement pour entreprendre les démarches de rachat. Il affirme avoir reçu une lettre du bureau du ministre des Finances en début de juin attestant avoir reçu sa demande de rachat des quatre casinos du pays. C’est un fait que le bureau du Premier ministre, le ministère des Finances et le bureau du secrétaire financier, ont bien reçu une demande formelle de rachat par une firme sud-africaine.

Cependant il y a des rumeurs que d’autres compagnies de Chine et de l’Inde, sont intéressées par les casinos de Maurice, mais seule la firme sud-africaine a fait une demande par écrit.

Raja Pillay, lui est d’avis que la privatisation des casinos va rendre ce domaine profitable et donnera au gouvernement de récupérer leurs investissements. Il demande qu’un évaluateur indépendant soit nommé pour faire une évaluation des terrains et des bâtiments, et de venir avec une proposition.

Les travailleurs des casinos ne sont pas au courant des négociations, mais en tout cas si le gouvernement décide de vendre les casinos, ils ne pourront rien faire que demander à ce que leur droit soit respecté. Le syndicat s’est toujours opposé à la privatisation des casinos. Certains employés pensent que les casinos du pays ne font plus de perte depuis 2016 avec les mesures mises en place par le consultant Raja Pillay.

About Redaction