Home > News > Un résultat qui ne change rien au Parlement mais beaucoup sur la scène politique

Un résultat qui ne change rien au Parlement mais beaucoup sur la scène politique

Il n’y a pas photo. Le candidat Arvin Boolell remporte la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes avec 7990 voix sur 23 112 bulletins dépouillés. Nita Juddoo (MMM) est en deuxième position avec 3261 voix. On retrouve Roshi Bhadain du Reform à la troisième place. Jack Bizlall du Mouvement 1erMai est à la quatrième position avec 2611 voix, il est suivi du candidat du PMSD, Dhanesh Maraye avec 2177 voix et de Tania Diolle, 1516 voix.

Trois ans après sa grande débâcle, le parti travailliste reprend le poil de la bête avec cette victoire. Malgré toute la campagne contre le parti travailliste et son leader, Navin Ramgoolam, l’électorat de Quatre Bornes semble avoir décidé que le Ptr représente mieux l’Opposition, l’alternance au pouvoir.

Autre constat important est que l’aspiration du PMSD de se montrer comme un parti pouvant aspirer à prendre le pouvoir seul s’en va. Le PMSD de Xavier Duval a été devancé par Jack Bizall et Roshi Badhain. Roshi Badhain qui a provoqué cette partielle lui aussi est ramené à la réalité du jour. Les élections ne sont pas faites que sur les réseaux sociaux.

Le taux-record d’abstention d’environ 45% n’est pas étonnant vu les circonstances dans laquelle cette partielle a été organisée. Pas d’enjeu national, à quelques jours des fêtes de fin d’année. Mais quand même la participation dépasse les prédictions de certains.

 

La réaction de Pravind Jugnauth n’a pas tardé. Lundi soir, il a commenté ses résultats en ces termes : « ce n’est pas notre combat. Les résultats ne m’inquiètent et m’étonnent pas ». « Nous avons bien fait de ne pas aligner de candidat à cette élection partielle affirme Pravind Jugnauth qui rappelle que « cette élection ne changera rien et qu’il ira au terme de notre mandat. »

Quand même, la question que le MSM surtout doit se poser en silence est le parti travailliste n’est pas mort sur la scène politique. Pour le PMSD, la réalité du jour est qu’il restera un junior partner. Le MMM qui semble-t-il a fait un grade remonté dans son électorat est lui aussi ramené à la réalité qu’il ne pourra jamais prendre le pouvoir seul.

Certains disent que le candidat du parti travailliste était le meilleur du lot. Ce qui ramène à dire que les autres partis n’avaient pas de bons candidats. En tout cas, même si cette élection partielle ne changera rien en la majorité dans le parlement, sur le terrain, nous avons eu un sondage politique important sur un échantillon de 23 112 personnes.

Espérons que pendant les deux années de son mandat, le gouvernement se concentrent sur le pays et non sur le parti travailliste. L’opposition doit elle aussi se concentrer à faire son travail sans essayer de tirer des capitaux politiques. Le pays a besoin d’une trêve politique.

 

Voici les résultats complets de cette partielle :

 

 

  1. ANTONIO Marie Laure Cindy Audrey — Verts Fraternels — 16
    2. AUBEELUCK Danrajsingh — Parti Malin — 118
    3. BARBES-POUGNET Alexandre Ralliement — Citoyen pour la Patrie — 85
    4. BASDEO Rajmohun — 2
    5. BEEJADHUR Yuvan Aunuth — Nouveau Front Politik — 122
    6. BHADAIN Sudarshan — Reform Party — 2913
    7. BHUJUN Sonali — Front Liberation National — 29
    8. BIZLALL Jack — Mouvement Premier Mai — 2611
    9. BOOLELL Arvin Mauritius Labour Party — 7990
    10. CHADY Tahidj Khan — 44
    11. DILLUM Ashwin Kumar — 11
    12. DIOLLE Marie Alexandra Tania — Mouvement Patriotique — 1516
    13. FAKEEMEEAH Cehl Mohamad — Front Solidarite Mauricien — 48
    14. GHOORAHOO Subiraj — 1
    15. GRAND-PORT Eric Desire — 5
    16. GUNOORY Dewanand — 3
    17. JADDOO Chandarmansingh — 72
    18. JAGANAH Ramsamy — 353
    19. JOHNSON Rodgers Desire Antonio — Parti Taxi Militant Malere Morisyen — 12
    20. JOSON Louis Eddy — La Ligue Republicaine — 13
    21. JUDDOO Sanita Jayshree — Mouvement Militant Mauricien — 3151
    22. KARUTHASAMI Clivy Marino — Movement Jeunesse Populaire Party — 126
    23. LUTCHMAN Prasram — Mauritius Independent Party — 16
    24. MADHEWOO Maharajah — The Liberals — 137
    25. MARAYE Dhanesh Raj — Parti Mauricien Social Democrate — 2177
    26. NAZIR Ismael — Front Liberation National — 23
    27. PARAPEN Kuvalayan —  Kugan Rezistans ek Alternativ —  932
    28. PAYEN Kevin — 56
    29. PERSAND Karandeo — Mauritius Conservative Party — 19
    30. PURSUN Vivay Kanum — Mauritian National Congress — 11
    31. RAMCHURN Aman — 6
    32. RAMCHURRUN Vidyanand — 30
    33. RAMKISSOON Hemraj — 3
    34. RUGHOONAUTH Ravindrasingh — 1
    35. SARATHEE Jayraj — 2
    36. SEETOHUL Gheereedharry — Republican Labour Party — 32
    37. SUMPUTH-RAMCHURN Reshma —  Mouvement Travayis Militan — 62
    38. TAJOO Varun Kumar Singh — 1
    39. VADAMOOTOO Nathalia — 9
    40. YENKANAH Nasanah — 0

About Redaction