Home > Uncategorized > Pour sa première conférence de presse, le porte-parole du gouvernement minimise la victoire du PTR

Pour sa première conférence de presse, le porte-parole du gouvernement minimise la victoire du PTR

Etienne Sintambou, le porte-parole du gouvernement a consacré sa conférence de presse à deux thèmes : les projets énoncés par le PM pour 2018 et la victoire d’Arvind Boolell à l’élection partielle du No. 18.

Selon Etienne Sinatambou, Arvin Boolell et le Parti travailliste n’ont aucune raison de se vanter de leur succès électoral, c’est leur plus mauvais score. «65% dimounn dan Quatre-Bornes inn vot kont Arvin Boolell. Kouma Navin Ramgoolam kapav dir li enn sanpion», déclare-t-il. Ainsi, il ne croit pas que la victoire du Ptr est une indication de changement. « Plus de 80 % de l’électorat n’ont pas voté pour Arvin Boolell et les rouges se présentent comme des champions. Zot koz ‘revival’. Be lor ki planet zot viv ?» s’est-il demandé. Tout en félicitant Arvind Boolell, Etienne Sinatambou soutient que le parti Travailliste avait fait mieux en 1982 même quand il était battu par 60-0 par l’alliance MMM-PSM.

Les différents projets du gouvernement en chantier sont le Metro Express et l’Urban Terminal, font partie des priorités. Le gouvernement s’attaquera à l’amélioration des services et des infrastructures. Evoquant les six priorités du gouvernement pour cette année, le ministre déclare que le secteur de l’éducation et la formation, suivi de l’économie avec pour but de réduire le taux de chômage à 7%. La solidarité nationale a une place importante et va venir avec l’annonce d’un appel d’offre pour la construction de 4000 logements sociaux. Etienne Sinatambou a notamment évoqué le combat contre la drogue. Selon le ministre, 2156 personnes ont été arrêtées en 2017 pour des délits liés à la drogue.

Le ministre Sinatambou accuse les journalistes de donner une trop grande couverture à Paul Bérenger qui ne le mérite pas.

About Redaction