Home > Actualités > Duval joue la carte de l’apaisement, Pravind Jugnauth et Navin Ramgoolam suspend aux décisions de la décision de la justice

Duval joue la carte de l’apaisement, Pravind Jugnauth et Navin Ramgoolam suspend aux décisions de la décision de la justice

Maurice est un pays unique. Le DPP a déjà fait parvenir un dossier complet concernant son appel contre l’acquittement du Premier ministre Pravind Jugnauth dans l’affaire MedPoint. Les Law Lords devront trancher d’ici au mois de mai. Une affaire qui sera suivie avec beaucoup intérêts. Le prétendant au poste de Premier ministre, Navin Ramgoolam fera face à deux proces importants : l’affaire Roches-Noires et celui des coffres-forts. Sans doute, l’avenir politique de ses deux politiciens se joue sur un autre terrain.

 

Entretemps, la marmite politique mauricienne sera en pleine ébullition. Après les résultats de l’élection partielle du No. 18, les partis politiques font des analyses, tirent des leçons. En même temps, ils se préparent pour les élections générales. Pour le PMSD et le MMM, la défaite a été difficile à digérer. Le MMM se prépare à une grande remise en question et plusieurs options sont à l’étude.

Mais pour le PMSD, les choses s’activent. On se rappelle que le leader du PMSD, Xavier Duval avait déclaré haut et fort que son parti « ne sera plus jamais le marchepied d’un autre parti politique. » Xavier Duval avait cru que ses bonnes prestations comme leader de l’Opposition, était suffisantes pour lui faire gagner des votes…et pour réaliser un bon score. Il avait même des ambitions de devenir Premier ministre

 

Par les résultats catastrophiques, et son candidat n’a même pas sauvé sa caution, lui voilà redescendu sur terre. Une première action est la décision de Mario Cangy, membre du parti, de retirer, cette semaine, sa plainte de sédition contre Showkutally Soodhun. Une décision cautionnée par l’état-major et les députés du parti. Comment interpréter cette décision. Ouvre-t-on la voie pour une refonte de l’alliance Lepep, ou simplement un dégel comme le dit Xavier Duval. «Je ne veux pas que cela soit perçu comme étant une affaire personnelle, car beaucoup de personnes estiment qu’il a un agenda contre Showkutally Soodhun » a-t-il déclaré. Ou bien il est important d’éliminer tout obstacle dans les futures négociations électorales élargies, on débouche sur une politique de porte ouverte à tout. D’autres sont d’avis que cela va dans une stratégie pour pouvoir mieux négocier avec le parti travailliste qui semble avoir pris du galon.

 

En tout cas, le retour de Mahmad Kodabaccus comme secrétaire général du PMSD et le congé politique du député Salim Abbas Mamode laisse comprendre que tout ne tourne rond au PMSD. Sans doute on peut dire que la décision du PMSD de quitter le gouvernement n’a jamais été acceptée par tous. Quitter le poste de Deputy Prime Minister était-elle une bonne décision pour le parti ?

About Redaction