Home > News > Trois thèmes politiques : dépénalisation du cannabis, congrès anniversaire du PTR et journée internationale de la femme
Above a Marijuana Cannabis Plant Growing in White Fencing at an Indoor Growing Facility

Trois thèmes politiques : dépénalisation du cannabis, congrès anniversaire du PTR et journée internationale de la femme

La dépénalisation du cannabis divise la classe politise. Le pays en général n’est vraiment pas prêt pour ce bond quoique pour le moment la consommation de la drogue parmi nos jeunes surtout devienne de plus inquiétante. Le congrès anniversaire du parti travailliste qui se tient aujourd’hui, monopolisera l’actualité politique ce dimanche 25 février. Et sur le plan nation, on se prépare pour la journée internationale de la femme.

Il ne faut pas oublier que c’est Rama Valayden et son parti, le MR qui avait lancé ce débat sur la dépénalisation. Drôle de coïncidence, le député du MSM et Chief Whip du gouvernement, Bobby Hureeram, était à côté de Rama Valayden quand il manifestait pour cette dépénalisation.

En conférence de presse, samedi 24 février, Paul Bérenger déclare que le MMM attend un rapport des députés Reza Uteem et Veda Balamoody pour préciser sa position sur la question. Le leader des mauves trouve que libéraliser le cannabis pour empêcher la consommation de drogue synthétique est «simpliste» comme argument. Mais Paul Berenger est contre « l’emprisonnement des jeunes fumeurs».

 

Arvind Boolell qui participait jeudi soir à un forum-débat sur la drogue, au Jean Margéot Social Hall, à Résidence St Jean, Quatre-Bornes, est en faveur de la régularisation du cannabis « à des fins thérapeutiques ». Il n’écarte pas une motion en ce sens à l’Assemblée nationale. Arvind Boolell concède que  « l’heure est à l’action, car la situation est grave.» Il pense qu’il faut des efforts conjugués pour freiner le trafic de drogue à Maurice. « Je ne suis pas de ceux qui disent qu’il faut attendre les recommandations de la Commission d’enquête sur la drogue pour trouver des solutions. Nous devons agir rapidement affirme Arvin Boolell.

conférence de presse ce samedi 24 février Le leader du Mouvement Patriotique, Allan Ganoo est contre

la légalisation du cannabis, mais ‘demande un débat sur ce sujet »,) lors d’une.

Pour le député du No. 14 (Savanne/Rivière-Noire),  « il faut voir s’il faut dépénaliser le cannabis pour le ‘bien-être’ ».

Un médecin généraliste présent pendant cette conférence a, pour sa part, expliqué « l’aspect bénéfique du cannabis à des fins thérapeutiques ».

En conférence de presse ce samedi 24 février, le leader du MP, Allan Gannoo s’est contre la légalisation du cannabis. Mais il faut « voir s’il faut dépénaliser le cannabis pour le ‘bien-être’ ». Un médecin généraliste présent pendant cette conférence a expliqué « l’aspect bénéfique du cannabis à des fins thérapeutiques ».

Autre sujet important de la conférence de presse du MMM concerne la possibilité d’alliance. Le leader du MMM affirme que son parti ne va pas se rapprocher d’aucun parti politique .

«PTr inn invit tou parti loposition so kongré laniverser. Nou pou désidé tanto si nou pou alé ou pa. Mé fodé pa éna limprésion ki éna raprosman», a soutenu Paul Bérenger.

Ainsi, le MMM sera absent, mais le PMSD et le Mouvement Patriotique d’Alan Ganoo seront présents au congrès anniversaire, du PTR qui se tiendra à l’auditorium Octave Wiehe, à Réduit, ce dimanche 25 février. Paul Bérenger a aussi déclaré qu’en ce qui concerne le poste de leader de l’opposition, cette affaire n’est plus d’actualité. «Nou ava gété le 27 mars kot kitsoz inn arivé», a fait ressortir le leader du MMM.

 

Du côté du gouvernement, c’est la ministre de l’Égalité du genre, Roubina Jadoo-Jaunbocus qui était en conférence de presse. Elle a surtoute parlé de la journée internationale de la femme qui sera observée le 8 mars. «La Commission économique des Nations unies pour l’Afrique a mis une enveloppe de 20 000 dollars à notre disposition afin d’élaborer un rapport. Celui-ci devrait préciser où Maurice se positionne par rapport à l’égalité des sexes», a-t-elle déclaré. Ce rapport devra nous informer sur l’égalité des genres . C’est ce à quoi devrait répondre ce rapport qui est en phase de préparation. Le but de ce rapport, poursuit-elle, est aussi de réduire le plus que possible l’écart entre les hommes et les femmes. Le rapport en question devrait être prêt et lancé le 8 mars par l’invitée d’honneur qui sera présente à Maurice pour l’occasion, l’actrice Sridevi, une icône de Bollywood. Le thème, 1968-2018 est Parcours de la femme mauricienne, les défis à relever. Une journée qui sera dédiée aux femmes, à leur courage et leur contribution dans la société, entre autres. D’autres activités telles que des séances d’interactions avec le public, principalement les jeunes sont prévues en marge de cette célébration. Roubina Jadoo- Jaunbocus compte rendre hommage aux personnages féminins connus et inconnus qui ont contribué à valoriser les femmes. Nou pé rékolté fri bann zéfor là zordi. Inn bizin lité ek persévéré pou ariv là zordi» devait-elle.

About Redaction