Home > Actualités > L’alliance Lepep est morte, une entrée du MMM dans le gouvernement est dans le domaine du possible

L’alliance Lepep est morte, une entrée du MMM dans le gouvernement est dans le domaine du possible

À quelques jours de festivité manquant le 50e anniversaire de notre indépendance politique, le gouvernement passe par des moments extrêmement difficiles. Le pays n’a jamais connu une telle crise au sommet de l’État. Une trêve est désormais souhaitable D’autant plus que l’invité d’honneur aux célébrations de la fête de l’indépendance, Shri Ram Nath Kovind, président de l’Inde, sera à Maurice bientôt. Le protocole risque d’être compliqué. La destitution de la présidente ne se fera pas en quelques jours. Donc, un dégel est important pour sauver l’image du pays.

Entretemps, Collendavelloo semble définitivement s’éloigner de son Premier ministre. La présence d’Ivan Collendavelloo à la State House, mercredi le 7 mars, à l’occasion du lancement du livre d’Ameenah Gurib-Fakim, à Réduit à la State House, constitue un désaveu pour le Premier ministre. Il n’a toutefois pas tardé à quitter les lieux, alors que la présidente s’adonnait à une séance de dédicaces. Interrogé sur sa présence, Ivan Collendavelloo a répondu : « C’est parce que je suis un féru de la littérature, surtout de l’histoire. C’est un grand honneur pour moi d’être présent. » Lorsque la presse lui a demandé de réagir au discours d’Ameenah Gérib-Fakim, Ivan Collendavelloo a déclaré : «J’estime que c’est aux journalistes de réagir Puis il est reparti dans sa voiture.

Il était d’ailleurs le seul ministre présent, les autres, plus précisément Nando Bodha et Pradeep Roopun, a respecté le mot d’ordre lancé pour boycotter les activités de la présidente de la République. Il est clair qu’il veut démontrer son soutien à la présidente. Pour certains au MSM, «Collendavelloo mérite la révocation !». «C’est un affront à l’autorité du Premier ministre», réagit un ministre orange, pour qui cet «épisode marque définitivement une rupture dans les relations MSM-ML».  Si Ivan Collendavello quitte le gouvernement, si la présidente est destituée, et le fait que le PMSD n’est plus au gouvernement, on se demande ce que reste dans l’alliance Lepep. En tout cas, l’équipe que l’alliance Lepep a présenté aux dernières élections avec Anerood Jugnauth comme Premier ministre est complètement démembrée.

En tout il semblerait que l’alliance MSM-MMM soit en gestation. Les bruits que Paul Berenger aille au Reduit avec Reza Uteem comme Deputy et Pravind Juagnauth comme Premier ministre, semblent faire son chemin. Ce qui reste dans l’alliance Lepep augure une entrée du MMM dans le gouvernement pour sauver le pays bien sûr

En tout cas, Ameenah Garib-Fakim ne va pas se laisser faire. Elle a déjà lancé des cartons d’invitation à la Garden Party qui se tiendra au château de Réduit au lendemain des célébrations du 12 mars. Ces invitations sont signées par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. Tout laisse croire qu’elle ne compte pas démissionner. Bien sûr, on attend à un boycott de ce Garden party par les membres du MSM.

About Redaction