Home > News > Le contour du MMM qui boycotte la réunion de l’opposition, il accuse le PMSD d’avoir incité la présidente à instituer une commission d’enquête.

Le contour du MMM qui boycotte la réunion de l’opposition, il accuse le PMSD d’avoir incité la présidente à instituer une commission d’enquête.

Impossible de suivre la logique (s’il en a une) du MMM, selon le bureau politique des mauves, le MMM ne participe pas à la réunion de l’opposition car il croit que le PMSD a incité la présidente à instituer une commission d’enquête. Mais en même temps, il annonce que le MMM va déposer une motion sera déposée à l’Assemblée nationale ce mardi pour demander au gouvernement de mettre sur pied une commission d’enquête pour faire la lumière sur l’affaire Sobrinho. Il faut une commission d’enquête pour savoir qui a bénéficié des largesses de l’homme d’affaires angolais », estime Reza Uteem. Maintenant le MMM va voir qui votera pour ou contre sa motion.

Somme toute, à une semaine de la rentrée parlementaire, on pensait voir une opposition unie sur certains dossiers : l’affaire Alvaro Sobhino, un rappel aux urnes, le métro léger et autres. Le MMM de Bérenger semble avoir un agenda qui risque de diviser l’opposition en ce moment important pour notre pays.

Tout ce blabla concernant la légalité de la commission d’enquête instituée par Ameenah Gurib Fakim relève des débats académiques. La présidente est supposée être la garante de la constitution, une sorte de gardien sans le droit de dire sa pensée, ou de faire n’importe quoi. Une garante avec les mains liées. Aujourd’hui, tout le pays, l’Opposition, unanimement, réclame une commission d’enquête sur l’affaire Alvaro Sobrinho. On vient même parler de complot, d’autres parlent de coup d’Etat. Donc si on comprend bien, une commission d’enquête sur cette affaire risque de faire tomber le gouvernement.

Nos dirigeants politiques sont très friands de théories du complot. On nous ment, on nous cache tout. Si ce n’est la presse, c’est l’opposition qui crée les problèmes et les scandales qui éclaboussent le gouvernement qui a occasionné toutes ses démissions au sein du gouvernement lepep. Le départ d’Ameenah Gurib Fakim est encore une promesse brisée de l’alliance Lepep

About Redaction