Home > News > Xavier Duval ne fait pas le poids comme leader de l’Opposition ? Le MSM et le MSM sont de cet avis

Xavier Duval ne fait pas le poids comme leader de l’Opposition ? Le MSM et le MSM sont de cet avis

Paul Bérenger, leader du MMM et le chief whip du gouvernement, Bobby Hurreeram sont de cet avis. Cette semaine, on attendait une avalance de questions sur Alvaro Sobrinho car il n’a rien de nouveau dans ce qu’il a déjà avancé. Le fait qu’il était au gouvernement au temps où ce Monsieur commençait à jeter son dévolu sur Maurice pour venir investir l’embarrasse surement. Qu’il l’a côtoyé ou pas, en tant que No. 2 du gouvernement, il était surement au courant des affaires de ce Monsieur. Puis, on aurait cru que pendant ses longues vacances parlementaires, il aurait dû compiler beaucoup plus d’informations sur le plan international sur Alvaro.

 

Selon Bobby Hurreeram, l’opposition ne joue pas son rôle car Xavier-Luc Duval ne serait pas à l’aise au sein de l’opposition. Lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement ce samedi, le Chief Whip a vivement critiqué le leader de l’opposition. Toujours selon le député du gouvernement, Xavier-Luc Duval avait aussi l’air très embarrassé de poser cette PNQ sur Alvaro Sobrinho. Je pense qu’il l’a fait parce qu’il n’avait pas le choix. Pourquoi autant d’embarras ?» a lancé le Chief Whip du gouvernement.

 

Paul Bérenger comme d’habitude n’a pas été tendre envers le leader de l’opposition, Xavier Luc Duval : « Bann PNQ de Xavier se enn flop, pena nanier de concret, li pa conn fer travail. Lorla, savoir-faire ek manier li pena ! .Pour Berenger,  «il n’y a rien de concret dans les PNQ de Xavier-Luc Duval. Il n’y a pas de chiffres, pas de faits. C’est un flop permanent ».

Toutefois, Bérenger trouve « triste de constate ki la rentrée parlementaire finn ena plus de cover up et moins de transparence ki jamais. Pu lafer Sobrihno, l’affaire fine refere a l’ICAC ki pena okun credibilite au lieu enn commission d’enquete ». Le leader du MMM déplore la manoeuvre du gouvernement qui subitement annonce que le banking licence de l’homme d’affaires a été suspendu.  « Li pena seulement enn Banking Licence mais trois les autres licences. Pe atann prochain PNQ pu revok sa trois permis la ? li ti bizin fini revoke ! » déclare.

 

Stratégie communale oblige, le gouvernement dépêche le transfuge Joe Lesjongard qui est resté complètement absent dans les débats au Parlement pour venir défendre Fazila Jeewah-Daureeawoo. Selon Joe, la vice Premier ministre n’a fait que rappeler des consignes applicables à tous les Mauriciens. Mauvais timing : ce gouvernement croit seuls les créoles font du désordre à la plage et se saoulent.

 

Paul Bérenger souligne avec raison que l’affaire BAI causera un trou de plus de Rs 5 milliards dans les caisses de l’état. Il condamne le fait que « gouvernement a travers le National Property Fund,  finn emprunte pu pey sa bann compensation la : Rs 3.5 milliards à la banque de Maurice, Rs 6.4 milliards à quatre autre banques privés et zot enkor doit »

 

About Redaction