Home > News > Le MMM en mauvaise posture : l’effritement continue, Pradeep Jeeha, le leader adjoint prend un congé

Le MMM en mauvaise posture : l’effritement continue, Pradeep Jeeha, le leader adjoint prend un congé

En l’espace de quelques jours deux membres du MMM décident de quitter le parti. Mais la décision du leader adjoint du MMM, Pradeep Jeeha de prendre ses distances du parti est une vraie onde de choc Ce dernier est un membre en vue du parti, il fait partie du bureau politique du parti. IL prend un congé jusqu’à ce « qu’un climat de confiance, de respect et de pratiques démocratiques soit rétabli au sein du MMM».

Dans une lettre adressée à Paul Bérenger, Pradeep Jeeha trouve que la situation est malsaine au sein du parti. Il revient aussi de la sanction votée par le bureau politique contre Steven Obeegadoo après que celui-ci a donné une interview à la presse. Il n’apprécie pas la décision unilatérale de Paul Bérenger et trouve que le trio Paul Bérenger – Ajay Gunness – Reza Uteem prennent toutes décisions importantes en ce qui se passe dans le parti.

Pradeep Jeeha commente aussi la réélection de Paul Bérenger comme leader du parti. «Il y a également le mépris envers les membres du parti qui osent s’exprimer de façon contradictoire mais constructive lors des bureaux politiques ou encore pendant le comité central»,

Dorine Chukowry.la première femme à avoir été nommée lord-maire a soumis sa démission de toutes les instances du parti du MMM. Elle lance des piques à certains membres de Port-Louis Ouest / GRNO (No 1). « Je suis triste de quitter le parti, grâce auquel j’ai été élue conseillère municipale ». Elle constate une ‘façade’ d’unité et trop de clans ». Dorinne Chulowry trouve « blessant de voir ceux et celles qui ont fait tout pour m’humilier et me détruire politiquement car ils se sentaient menacés, vu que j’étais une candidate potentielle pour les prochaines élections ». Elle est d’avis que ce « hidden agenda » ne fait honneur ni au MMM ni à la politique. Elle dit quitter le parti la tête haute.

Pour le moment, elle ne compte pas intégrer un autre parti politique. « Je consacrerai mon temps à ma famille ». Cette rectrice songe à enseigner à l’université après avoir décroché son doctorat.

Il nous semble que le plus gros problème du MMM demeure son avenir. On voit mal le MMM allant seul aux prochaines élections. Une alliance avec le MSM qui touche le bas, qui accumule des bévues, risque de causer beaucoup de mal au parti. Rajesh Bhagwan disait dans une interview à Week-end : « Si le MMM contracte une alliance avec le MSM, il va disparaître …Et il va plus loin en disant : « si le MMM se présente aux prochaines élections avec un autre candidat que Paul Bérenger au poste de Premier, ce sera sans moi. » Une chose est certaine avec les calvaires quotidiens qu’on impose aux habitants de Beau Bassin et de Rose-hill avec le Metro Leger, aucun candidat du MSM sera élu et les candidats MMM des villes risquent tous de mordent la poussière dans les villes, le bastion du MMM. Dans les villages, rien n’est gagné d’avance. Sans doute, il est difficile pour le leader du MMM d’éviter d’autres effritements à l’approche des élections.

About Redaction