Home > News > Les marchands ambulants et autres commerçants de Rose-hill crient leur indignation devant le manque flagrant de prévoyance des autorités

Les marchands ambulants et autres commerçants de Rose-hill crient leur indignation devant le manque flagrant de prévoyance des autorités

La question à se demander qui a préparé le plan d’aménagement des commerçants de Rose-hill en vue des travaux du Metro Express. On savait que le tracé allait affecter les commerces, les habitants. Le maire Ken Fong, les conseillers, les députés de Rose-Hill ont-ils joué leurs rôles comme il fallait ? Ont-ils pris en considération de leurs mandants ou ont-ils préféré se soumettre au diktat du gouvernement central sans protestation. On a détruit la promenade Roland Armand, on va détruire le stade de Rose-Hill.

En déplaçant les marchands d’Arab Town sans se soucier d’un espace de parkings pour eux et les habitants qui viennent au marché, on décide de fermer des voies allant directement vers le marché.

Maintenant, on adopte une solution temporaire, la fermeture du stade de Rose-hill qui sera aménagé comme aire de parking pour le marchands et les clients. Ces derniers vont garer leur véhicule sur le gazon à côté de la piste synthétique. Le parking sera ouvert à partir de 6 heures mardi matin. Le maire Ken Fong, rassure : « aménager des parkings au stade n’est qu’une des options ». D’autres options seront étudiées à l’issue des réunions. Bien sûr comme le maire Ken Fong, nous déplorons tout acte de violence mais nous savons qu’il s’agit des pères de familles, des personnes qui voient leur commerce, leur gagne-pain fondre comme neige au soleil. Ce n’est que maintenant qu’on demande aux personnes concernées de venir s’assoir «autour d’une table pour discuter. »

Hier, lundi 23 avril, La tension était à son paroxysme à Rose-Hill. On craignait même à une confrontation entre la police et les marchands du bazar ainsi que de la foire Da Patten. Très tôt, une centaine de personnes ont descendu dans la rue, réclamant la démission du maire Ken Fong. Depuis le début des travaux dans le cadre du Metro Express, leurs affaires connaissent une baisse importante. Pire, les ne savent plus se garer et même chose pour les clients. Certains parlent même de baisse de 50 %. De leurs chiffres d’affaires.

Les manifestants ont voulu parler au maire qui a joué aux abonnés absents. La fermeture des rues principales, à savoir Duncan Taylor et Mamad Nalla, a entrainé le mécontentement des maraîchers et d’autres commerçants.

Le nombre de commerçants qui étaient affectés par les déviations routières ce matin est comme suit : 250 marchands au marché de Rose- Hill, 56 marchands au New Arab Town, 51 marchands à la Foire Da Patten et une cinquantaine de commerces aux alentours (pharmacies, quincailleries, supermarchés et « demi-gros »). Ils font partie des différentes associations regroupées au sein du Front commun des commercȩants de Beau- Bassin/Rose-Hill.

Après négociations avec la police, le consultant légal Ken Sabapathee a obtenu que les marchands puissent utiliser le stade pour se garer. Ainsi, les marchands ambulants ainsi que les autorités ont pu trouver une solution en utilisant le stade Sir Gaëtan Duval à Rose-Hill comme aire de stationnement. Si quelques marchands, accompagnés de policiers, ont se sont rendus au stade pour une «visite des lieux», en revanche, d’autres ont commencé à s’en prendre à Ken Sabapathee. Ils ont refusé catégoriquement tout compromis, exigeant que le maire Ken Fong vienne sur place.

Les commerçants se rappellent que lors de l’inauguration de la New Arab Town, le ministre Nando Bodha leur avait donné l’assurance que les travaux relatifs au métro ne leur causeraient aucun inconvénient dans leur travail et qu’il n’y aurait pas non plus de problème de parking.

Aussi, les manifestants ont aussi exprimé leur colère ce matin contre la présence grandissante des toxicomanes à proximité de leurs commerces, un état de lieu que seuls les policiers ne sont pas au courant.

About Redaction