Home > News > Premier mai, la bataille des foules : MSM et PMSD gagnant par ‘walk over’, Ptr et MMM se désistent

Premier mai, la bataille des foules : MSM et PMSD gagnant par ‘walk over’, Ptr et MMM se désistent

Le 1er mai prochain, l’alliance gouvernementale donnera rendez-vous aux Mauriciens à Vacoas pour son traditionnel meeting, le PMSD sera à Reduit tandis que le MMM, le PTr et le MP ont préféré ne pas tenir de meeting. Après une visite aux cimetière de Riche Terre et de St Jean, il y aura un Assemblée de délègues du MMM  à la Salle des Fêtes du Plaza-Rose Hill.  Le Parti travailliste ne tiendra pas de meeting le 1er mai prochain. Initialement, le PTR avait prévu de tenir son rassemblement politique dans la capitale, mais il s’est ravisé après qu’un consensus a été trouvé à ce sujet. Cependant, le Ptr compte organiser un rassemblement à Saint Pierre le 4 mai s’il obtient l’autorisation. Mardi prochain, les membres du PTr vont aller se recueillir devant la statue de Guy Rozemont au quartier général du parti.

 

Le fait d’être encore loin des élections diminue encore l’attirance vers les meetings qui demandent beaucoup d’organisation et d’argent. Les grands meetings de l’époque de Curé, Rosemont, puis du MMM des années 80 sont révolus. Champs de mars, place du Quai, la gare de Rose-Hill, aucun parti va s’aventurer pour essayer d’organiser des meetings à ses endroits. Presque quatre ans au pouvoir, le MSM lui aussi aura tout le mal du monde malgré ses gros moyens de mobiliser ses troupes. Les réunions de mobilisations se multiplient. Mercredi soir, à Stanley, Rose-hill, le No 2 du gouvernement donnait le ton en attaquant à ses deux adversaires sur le terrain. Pour Ivan Collendavelloo, «MMM et PMSD anvi mo plas. Zot target sé mwa». Sur Xavier-Luc Duval, le leader du Muvman Liberater rappelle comment lorsque Xavier-Luc Duval était ministre, le chef du gouvernement lui avait enlevé la responsabilité du port et de l’aéroport, plus précisément d’Air Mauritius. «Pa koné pou ki rézon li kit gouvernman.» Sur le  leader du MMM Paul Bérenger,  «Fer sagrin sa manyerr leader MMM invant bann zafer,» il ferait mieux de «al okip so parti » dit Ivan.

En conférence de presse ce mercredi 25 avril, le Chief Whip du GM, Bobby Hurreeram s’est mis à critiquer les PNQ du leader de l’Opposition. Il se demande pourquoi «Xavier-Luc ne pose pas de questions sur l’affaire Quantum Global. Selon Bobby Hurreeram, les Private Notice Questions (PNQ) passent et se ressemblent. Au cours de cette même conférence de presse, le Zouber Joomaye parlant du meeting du 1er-Mai, dit ne pas comprendre pourquoi des partis tels que le MMM et le PTr ne parviennent pas à organiser un meeting le jour de la fête du Travail.

En fait, les sujets ne manquent pas pour l’opposition qui préfèrent attendre car on est dans la période wait and see surtout avec les négociations en vue d’une alliance.

Du côté ses syndicalistes, les revendications ne semblent pas à l’ordre du jour. Avec l’introduction du salaire minimal, leur priorité du jour semble être la sécurité d’emploi dans certains certains secteurs qui sont menacés. Aujourd’hui, il n’existe plus de sécurité d’emploi, on est tous employé sous contrat à durée déterminée. Si on veut vraiment célébrer les travailleurs on devrait aussi penser à ceux au bas de l’échelle avec ou sans le salaire minimal, ne parviennent pas à joindre les deux bouts. La privatisation de la CWA et les cascades des augmentations viendront après la fête du travail.

Le 1er Mai est une journée pour célébrer les travailleurs et non prouver sa force politique sur le terrain.

About Redaction