Home > News > La nomination de Shamila Sonah-Ori à l’ESC et à l’EBC vivement contestée par l’opposition

La nomination de Shamila Sonah-Ori à l’ESC et à l’EBC vivement contestée par l’opposition

Samedi dernier, le leader de l’Opposition avait déclaré son opinion sur la nomination de Shamila Sonah-Ori à l’Electoral Supervisory Commission (ESC) et à l’Electoral Boundaries Commission.. Xvaier Duval disait :. «J’ai reçu une lettre du président de la République par intérim. J’ai été informé qu’une décision a été prise pour la nomination de Shamila Sonah-Ori pour faire partie de ces deux commissions, a dit le leader de l’opposition. Effectivement, je m’y suis opposé. Mais cette femme a été retenue pour être membre. C’est une activiste notoire du MSM.»

Xavier Duval trouvait que «Si on perd confiance en ces deux commissions, c’est très grave. On deviendra alors comme certains pays d’Afrique ou d’Amérique latine. Ces institutions doivent être apolitiques et complètement indépendantes». Selon lui,  elle est également Commissioner for the Protection of Borrowers. «Alors qu’on parle de réforme électorale, on se retrouve face à ce nouveau scandale. On veut à présent politiser l’ESC et l’EBC.»

Dans cette optique, le leader de l’opposition compte rencontrer le président de la République par intérim (P.I.), Barlen Vyapoor à la State House ce mardi pour lui faire part de sa désapprobation en ce qui concerne les nominations.

Mais d’autres voix se joindront à lui. Ce sujet a été abordé au bureau politique du Mouvement Militant Mauricien (MMM), lundi 28 mai d’autant plus que son époux, le Dr Bhushan Ori, vient aussi de monter en grade dans la fonction publique. Le leader du MMM, Paul Bérenger, le leader de ce parti, compte donner une conférence de presse pour révéler des éléments sur cette nomination qui  pourrait «mettre en péril» le bon fonctionnement de ces deux institutions.

Shamila Sonah-Ori est l’avouée de Pravind Jugnauth. C’est à travers elle que le chef du gouvernement a adressé une correspondance au président de la commission d’enquête sur la drogue, Paul Lam Shang Leen, le 16 août 2017, pour exprimer son «souhait» de déposer devant celle-ci. Elle est la cousine de l’épouse de Pravind, Kobita.

Le leader de l’opposition compte expliquer à Barlen Vyapoory, les raisons pour lesquelles il est contre cette décision. Au cas où le président de la République p.i. reste sur sa position, le leader de l’Opposition compte venir de l’avant au Parlement avec une motion de blâme contre ce dernier.

About Redaction