Home > News > La télévision nationale «pa kapav fer politik ou communaliste lor tou zafer »

La télévision nationale «pa kapav fer politik ou communaliste lor tou zafer »

Le Premier ministre qui n’appréciait pas les critiques concernant la nomination de trois «sitting judges» sur la commission d’enquête sur Ameenah Gurib-Fakim a déclaré mercredi dernier : «Pa kapav fer politik lor tou zafer!». Il aurait dû ajouter ‘pas capave faire communaliste lors tout zafffaire.’

Le leader de l’opposition, tout citoyen Mauricien a le droit et le devoir d’exprimer son opinion sur la nomination d’une personne sur une institution qui doit être perçue comme Independent des partis politiques. On ne doit pas tout politiser ou communaliser.

Mais dans un autre registre, c’est dommage de constater que la MBC qui prend l’argent du peuple fait appel aux arguments communaux, sans que l’IBA(on se demande si elle existe) le sanctionne.

Jeudi soir, le All Hindu Force Common Front ont eu droit à une dizaine de minute à la télévision nationale pour dire des choses incroyables : Xavier Duval un non-hindoue bisin demande excuse. La famille Vaish est blessée. Cette mascarade de conférence de presse avait pour but de dire leur mécontentement face aux critiques des membres de l’opposition à l’encontre de Sharmila Sonah Ori. Pour eux, les partis et politiciens qui se sont élevés contre cette nomination sont tous des communalistes.

Incroyable en ce temps où l’on parle de Mauricianisme, de modernisme, quand on célèbre les 50e anniversaire du pays. On se demande à quoi sert la lutte de Resistans et Alternativ concernant la nécessité de déclarer sa communauté sur les bulletins d’inscription comme candidats aux législatives.

Mais dans ce débat, nous soulignions que le PM dit  «comprendre la contestation» suivant la nomination de Shamila Sonah-Ori à l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission, ce n’est pas le cas pour la commission d’enquête sur l’ex-présidente de la République. «Fodé pa fer politik pou anbaras bann juges. Mo pa trouv absoliman okenn problem.»

En tout cas, la façon d’opérer de la MBC fait peur. On se demande à quel niveau, elle risque de descendre quand nous serons en compagne électorale.

 

 

About Redaction